Islande - préparer son voyage

Publié le 5 Novembre 2008

 
Mercredi 05 novembre 2008

 

 

Bonjour !

Voici des informations qui pourront être utiles à ceux qui souhaitent préparer eux-même leur voyage en Islande.
 

 

Pour s'y rendre, deux possibilités : l'avion ou le bateau
 

 

- En avion à partir de Paris avec IcelandAir par exemple.
Recommandation : prenez vos billets avant les vacances de février car après, les prix montent très vites !

- En bateau avec la Smyril Line.

L'intérêt de se rendre en Islande en bateau réside dans le fait que l'on fera le voyage avec son propre véhicule. Mais votre choix entre prendre l'avion ou prendre le bateau dépendra essentiellement du temps dont vous disposez. En effet, le bateau de la Smyril Line ne fait qu’un seul aller-retour par semaine entre le Danemark et l’Islande. Il faut compter une semaine pour le trajet en bateau car à l’aller, celui-ci vous dépose aux Îles Féroé durant 3 jours : le temps pour lui d’aller en Ecosse et en Norvège avant de revenir vous prendre aux Îles Féroé… Il faut en plus rajouter le temps de trajet pour l’aller et le retour de chez vous au Danemark ! Bref, pour rester 2 semaines en Islande, il faut partir 4 semaines !
Au niveau coût, ce moyen de transport devient intéressant à partir de 4 voyageurs et pour une durée au moins égale à 2 semaines en Islande, à condition prendre les cabines basiques. Par contre, le bateau est intéressant à coup sûr si vous vous rendez en Islande avec votre camping-car et ce, quelque soit le nombre de voyageurs car les locations de camping-car sont d’un coût particulièrement élevé !

Si vous avez opté pour l’avion, pour vous déplacer sur place vous avez le choix entre les bus ou la location de voiture.

 


- En bus :
Horaires et tarifs sur le site de BSÍ.
Le bus vous permettra de vous déplacer sur la route n°1 (tour de l’Islande), de vous rendre à différents endroits dans l’intérieur des terres, de traverser l’Islande du nord au sud (et inversement) par 2 pistes différentes et enfin de vous rendre dans les fjords de l’ouest. Il y a généralement un bus par jour sur un trajet donné. Financièrement, le bus est intéressant si on voyage seul ou à 2.

- En voiture :
Vous trouverez des tarifs intéressants chez Autoescape.
La location d’une petite voiture est financièrement intéressante à partir de 3 voyageurs. Avec votre voiture, vous pourrez principalement vous déplacer sur la route n°1 (tour de l’Islande) et vous rendre dans les fjords de l’ouest. Il est exclu de vous rendre dans l’intérieur des terres avec une voiture non 4x4 : d’une part vous ne serez pas assuré et d’autre part, il y a des gués à passer (des gués parfois importants). Si vous en avez les moyens, vous pouvez bien sûr louer un véhicule 4x4.

Quelque soit le véhicule avec lequel vous vous déplacerez, sachez que même la route n°1 n’est pas goudronnée partout et que vous devrez forcément emprunter des pistes (au moins celles autorisées à tous les véhicules).
Suggestion : pour parcourir le pays sans 4x4 tout en vous rendant dans l’intérieur des terres vous pouvez louer une voiture sur une durée inférieure à la durée de votre séjour et vous déplacer avec les bus le reste du temps.

Vous pouvez prendre la météo routière en cliquant .

Pour vous loger :


- En camping :
C'est une solution à condition d’être équipé avec du matériel correct ; ce qui suppose une tente résistante au vent (il peut être violent), un matelas isolant (de type thermarest autogonflant), un duvet chaud (cet été, je n’ai pas regretté d’avoir mon duvet en plume confort –18°C…).
On trouve des camping à peut près partout le long de la route n°1, il y en a un peu moins fréquemment dans les fjords de l’ouest. Dans l’intérieur des terres, vous n’en trouverez qu’à proximité des refuges. C’est le mode d’hébergement le moins cher.

- En auberge de jeunesse ou par le réseau Edda :
Il n’y a pas d’âge maximal pour accéder aux auberges de jeunesse.
Le réseau Edda est en fait un ensemble d'écoles ou de collèges qui se transforment en "hôtels" pendant l'été.
Dans les 2 cas, il est recommandé d’emporter son duvet car la nuit sera nettement moins cher si vous n’utilisez pas les draps et couvertures proposés.

- Chez l’habitant en bed & breakfast :
La plupart des fermes qui accueillent des voyageurs sont affiliées au réseau Icelandic Farm Holidays. Ce sont généralement de vraies fermes où l'activité agricole est active. D'autres sont d'anciennes fermes reconverties en "guesthouses". Souvent, les fermes mettent à la disposition des voyageurs une cuisine commune, généralement bien équipée, qui sert aussi de salle à manger. Certaines d'entre elles disposent d'un "hot pot".

Vous trouverez une multitude de renseignements intéressants sur les sites de Chris et de Yann. Vous pourrez aussi rêver sur le site de Jef et sur le blog de Yannick.

Vous pouvez chercher des réponses et poser vos questions sur ces 3 forums : celui de l'Association France - Islande, de VoyageForum et de VoyageIslande.

Vous pouvez aussi me poser des questions auxquelles je me ferai un plaisir de vous donner une réponse… si j’en ai une !
 


Ceux qui n’ont pas le temps ou qui ne se sentent pas assez à l’aise pour tout préparer eux même, pourrons trouver des formules toutes prêtes sur des sites comme Comptoir des voyages ou Grand Nord Grand Large (avec une mention particulière pour les autotours qui laissent une certaine liberté tout en étant organisés).

Vous pouvez aussi consulter des organismes comme Allibert, Nouvelles Frontières, Atalante ou Terre d’Aventures…

Bon voyage !


Note du 20 décembre 2008 :
Voici un lien vers un dossier sur l'Islande rédigé par Claire König (enseignante en sciences naturelles), publié fin novembre dans Futura-Environnement.

 

 

Rédigé par Laélie

Publié dans #Islande

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article