Le tour des miradors de Baños

Publié le 25 Juillet 2009


¡ Hola !

Aujourd'hui, j'ai envie de marcher, d'approcher cette forêt pas encore très dense mais déjà riche en flore et en faune. Nous sommes en effet aux portes de l’Oriente, la région amazonienne de l’Equateur.
Si vous voulez me suivre, mettez vos chaussures de rando, celles avec de bons crampons car par endroit ça patine un peu. C’est qu’il a bien plu hier !

Je vous propose de faire le tour des miradores, des points de vue qui dominent la ville en commençant par le mirador de Bellavista où j'étais hier soir. Démarrons au bout de la rue Maldonaldo par une grimpette d’une petite heure pour admirer la vue sur la ville et déjà plein de photos de fleurs emmagasinées ! Je me suis sentie frustrée sur ce point jusqu’à présent alors je me rattrape : je m’arrête tous les deux mètres ! Fleurs, fougères, feuilles et diverses plantes épiphytes… Quel plaisir ! Et l’odeur de la forêt… cette odeur me manquait même si elle est un peu différente ici. Et le chant des oiseaux… ce ne sont pas les même, je l’entends bien. J’ajoute que je goutte l’air et que mon sens du toucher s’épanouie à chaque pas. Odorat, ouïe, vue, goût, toucher… Tous mes sens sont en éveille lorsque je randonne. Et vous ?


Redescendons légèrement pour prendre le sentier en direction du village de Runtun, celui qui passe à côté du Café del Cielo. Traversons le village, ses champs, ses serres… Mais où peut bien être le mirador del volcano ? Jusque là, il y avait des panneaux, puis plus rien… Essayons cette piste… Ah non, ce n’est pas la bonne direction mais au moins, j’ai pu voir sur pied la fameuse tomate de arból qui permet de faire ce si bon jus de fruit.


Bon, tentons cet autre sentier, celui qui grimpe bien et dans ce qui semble être la bonne direction.
Wahou ! Stop ! Arrêtez-vous et regardez ! Là ! Vous ne voyez pas ? Chut, ne faite pas de bruit et regardez… Voyez l’oiseau entrain de butiner, il passe si vite d’une fleur à l’autre que je renonce à le photographier mais pas à le filmer !


Oui, je sais le film est court, mais il est parti si vite ! J’en suis tout émue, j’ai des frissons partout. J’espère que j’aurai la joie de revoir un colibri.

Bon, une fois au bout du sentier, il est clair que le mirador ne se trouve pas là… tant pis, je fais quelques photos supplémentaires : papillon, plantes épiphytes (j’avais la même en pot chez moi…), bananiers… Retour.


Reprenons la direction du Café del Cielo et bifurquons vers le mirador de la Virgen. Sympa ce petit sentier à flanc de colline. Mais qui fait tout ce potin ? Hé hé, des oiseaux bien sûr. Je ne bouge plus, je patiente… et voilà, j’ai ma photo !

Poursuivons, jusqu’au mirador. Tiens, j’étais là bas en face ce matin. Belle balade ! Encore quelques marches et me voilà dans la rue de l’hôtel.

Vous avez aimé cette rando ? Moi, beaucoup ! et je ne suis pas prête d’oublier cette furtive et magique rencontre avec un colibri !

Les photos de cette journée sont .

@ bientôt pour la suite !



A propos du TDM, la publication précédente est , la publication suivante est ici.

Rédigé par Laélie

Publié dans #Equateur

Repost 0
Commenter cet article

Maryline 26/07/2009 22:32

là on voit que tu t'es lachée !!!... sur les fleurs !

bises de la famille qui rentre de we

Laélie 27/07/2009 00:53


J'ai pas hésité une seconde !