San Francisco de Cunuguachay

Publié le 2 Août 2009


¡ Hola !

San Francisco de Cunuguachay : je viens de passer quelques jours dans ce village de la sierra équatorienne situé à 3200 m d'altitude. J’ai été accueillie à la Casa del Turismo par Juliana qui s’occupe de la maison et Mathilde, en stage vétérinaire pour quelques semaine. Le repas a été l’occasion de rencontrer le père Pierrick Van Dorpe qui a initié le projet Ahuana, Catherine vétérinaire et Allan et son compagnon.

Je viens donc de passer trois jours à randonner paisiblement dans ce village paisible en tout point… sauf un : les chiens du village ne sont pas paisibles pour deux ronds… ils auraient plutôt tendance à vouloir goutter du mollet ! (heureusement, les gens du village les faisait filler et surveillaient mes arrières si nécessaire).

Balade en solo, balade avec Mathilde, et balade botanique… j’ai eu le plaisir de découvrir les collines environnantes et le superbe paysage dominé par le Chimborazo.


Balades au milieu des champs de blé, d’orge, de pommes de terre, de quinoa… champs bordés d’agaves et d’herbes de pampa que l’on nomment respectivement cabuya negro et zigzig.


Savez vous que l’on peut trouver ici quatre ou cinq sortes de colibris ? Je n’ai apperçu que le porte-traîne lesbie (Lesbia Victoriae) mais quel oiseau ! Sa couleur verte et sa longue et fine queue sont très reconnaissables. Je n’ai pu le photographier ni le filmer mais Catherine a eu la gentillesse de me donner une photo, que voici :


Superbe n’est ce pas ?

Chimborazo,


Tungurahua,


Altar…


Ces volcans qui dominent le paysage agricole de la région sont à l’origine de légendes.

Le Chimborazo serait le père du Carihuairazo (un "petit" volcan juste à côté) et le Tungurahua en serait la mère. Une légende raconte que l'Altar amoureux de Mama Tungurahua aurait éveillé la jalousie du Chimborazo qui lui aurait donné un coup sur la tête… ce qui expliquerait sa forme.

Une autre légende raconte que les femmes qui s’endorment sur les flancs du Chimborazo peuvent tomber enceintes de lui et donnent naissance à des enfants blancs. Cette légende expliquerait l’origine d'enfants albinos.

J’ai aussi visité le musée du Lama et mangé au restaurant de Palacio Real qui sert notamment de la viande de lama.
Restaurant que je vous recommande chaudement…


Merci à tous pour votre accueil…
Les filles, n'oubliez pas de me donner des nouvelles !


Me voici à nouveau à Riobamba pour une nuit.
Demain je prends la direction du sud.

Les photos de ces quelques jours sont ici.

A bientôt.




A propos du TDM, la publication précédente est , la publication suivante est ici.

Rédigé par Laélie

Publié dans #Equateur

Repost 0
Commenter cet article

philae 03/08/2009 10:31

c'est magique beauté grandiose

Laélie 10/08/2009 19:51


J'ai beaucoup aimé cet endroit...