Visitez Cuenca avec moi

Publié le 4 Août 2009


¡ Hola !

Cuenca est célèbre pour ces nombreuses églises et ses couvents, d’anciennes demeures privées offertes à l’Eglise par de riches familles cuencanas. Alors, je vous propose de faire le tour du patrimoine religieux et architectural de la ville.

Vous avez chaussé vos godillots les plus confortables ? Oui, alors allons-y ! Prenez votre souffle car nous sommes tout de même à 2 530 m d’altitude et commençons par suivre la calle Hermano Miguel où se trouve mon hôtel (La Casa Cuencana) et rejoignons la place principale où nous trouvons la Cathedral Nueva. Considérée comme l’une des plus belles cathédrales d’Amérique du sud, elle a été conçue au XIXè siècle et sa construction demanda 120 années de travaux !


Contournons cette cathédrale, passons devant la Plazoleta Carmen de la Asunción sur laquelle se tient quotidiennement le marché aux fleurs, et revenons à notre point de départ en passant sous les arcades. Nous voici à l’entrée de la cathédrale… Entrons-donc et visitons.


Faisons maintenant le tour du Parque Abdón Calderón. Nous apercevons la iglesia San Alfonso et ses toits bleus, arrêtons nous quelques instants devant la Cathedral Vieja. Traversons le parc où presque chaque gamin me propose de cirer mes chaussures. C’est pas qu’elles auraient pas besoin d’un bon nettoyage mais je ne suis pas certaine que du cirage soit une bonne idée !


Traversons quelques rues pour aller voir les églises Santo Domingo, Santo Cenáculo, puis San Francisco.

Puisque nous voici de retour Parque Abdón Calderón je propose de faire une pause pour manger… Reprenez des forces, il reste quelques visites à faire !

Après l’ouest, partons vers l’est de la ville. Jetons un œil sur les églises San Blas et San José del Vecino.


Bon, j’en ai un peu plein les pattes, retour vers la calle Hermano Miguel où se trouve, oui oui, mon hôtel mais pas seulement. En cours de route j’entre au monastère de Las Conceptas, non pas pour prononcer mes vœux mais pour visiter la partie ouverte au publique.
Quelle bonne idée car non seulement le site est superbe et paisible, le musée est intéressant mais en plus, dans l’un des deux patios j’ai la chance de pouvoir observer un colibri… Film, photos… Voir ces oiseaux est un bonheur à chaque fois.


Et ce soir, un peu fatiguée de cette journée de déambulation citadine, je décide de m’arrêter au premier resto que je trouve. C’est un restaurant italien non loin de mon hôtel. Et là, oh surprise, qui je trouve ? Marcus et Antoine, les deux autrichiens rencontrés hier, attablés avec un ami à eux, André. Ils m’ont gentiment invité à souper avec eux. Sympa ! Voilà une journée qui finie en beauté…

Pour voir les photos "des villes", cliquez ici.

¡ Hasta Pronto !



A propos du TDM, la publication précédente est , la publication suivante est ici.

Rédigé par Laélie

Publié dans #Equateur

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article