Iguazú y la Garganta del Diablo

Publié le 29 Septembre 2009


¡ Hola !

Salta – Puerto Iguazú, 23h de bus. C’est la première fois que je fais un trajet aussi long mais c’est sûrement pas le dernier ! Le bus est plein comme un œuf jusqu’à Corrientes où les ¾ des gens descendent. Il est 3h du mat’ et il pleut à saut !


Quelques heures plus tard, me voici à Puerto Iguazú… Bien reposée car personne d’autre n’a pris la place à côté de moi et il faut avouer que c’est quand même plus confortable pour dormir quand deux sièges sont disponibles.

A peine arrivée à l'auberge, je fais connaissance avec Grace, australienne en vadrouille pour quelques mois. Un barbecue est organisée à l’autre auberge de la ville… nous décidons de nous y rendre ensemble. Excellente soirée où nous avons eu droit à une superbe démonstration de tango.

J’ouvre un œil, puis le second… Allez zou ! Je vais quand même pas lézarder plus longtemps alors que de superbes chutes m’attendent !

Dès le premier abord, on voit que le niveau d’eau est très haut. D’ailleurs, je sais par un couple d’allemands rencontré à Salta que le parc a été fermé il y a quelques jours car une partie des chemins étaient inondés. Donc, pas d’accès possible à la Isla San Martin qui se trouve au milieu des chutes : elle est en partie sous l’eau !

Mais bon, ce qui reste à voir est carrément impressionnant :


Petit train touristique à l’aller, mes pieds au retour : et je regrette pas car cette petite balade m’a permis de voir de très beaux papillons dont voici un exemple (il devait faire dans les 10 ou 12 cm d’envergure) :


Passerelles supérieures : vues magnifiques ; passerelles inférieures : une bonne occasion de se doucher !

Je vous laisse voir les photos ici.

La soirée a été l'occasion de retrouver Grace. Petit resto sympa avec guitaristes et musique locale. Echange de mails : on devrait se revoir lors de mon passage en Australie et peut-être même se croiser au nord du Vietnam en mars.

¡ Hasta ponto !



A propos du TDM, la publication précédente est , la publication suivante est ici.

Rédigé par Laélie

Publié dans #Argentine

Repost 0
Commenter cet article

jcj 05/10/2009 14:25


oui tu as passer beaucoup de temps dans le bus mais la vue en valez la peine car tu nous offres de très belles photos. ouf!! vertigineuses tes cascades je pense que je ne serais pas passer sur la
passerelle
manifique les papillons
bisous


Laélie 09/10/2009 23:20


Superbes cascades effectivement ! J'ai beaucoup aimé sentir la puissance de l'eau sous mes pieds quand j'étais sur les passerelles : le plaisir du vertige sans le danger !!!