Aventure en Loire

Publié le 26 Juin 2011

 

Bonjour !

 

Et non, ce n'est pas moi qui suit partie à l'aventure ! En fait, il y a quelques semaines, un copain m'a offert ce livre "Aventure en Loire - 1000 km à pied et en canoë" par Bernard Ollivier. Je ne l'ai pas lu tout de suite car j'avais d'autres lectures en court. J'ai commencé la première page ce matin et j'ai lu la dernière en fin d'après-midi. Passionnant ! Oui oui, j'entends déjà plein de personne dire : quoi, t'as passé la journée dedans avec le temps qui faisait !? Et bien oui, c'est mon choix et puis d'abord, j'étais pas dedans j'étais sur les bord de Loire à regarder Bernard Ollivier pagayer.

 

Je ne vais pas vous raconter le livre et vous enlever tout le suspens, ce serait dommage car vous allez le lire, n'est-ce pas ? Par contre, je vais partager avec vous de cours extraits qui ont particulièrement fait écho à des sentiments ou des impressions vécus avant, pendant, après mon voyage...

 

 

 

"... Il ne s'agit pas d'opposer solitude et convivialité. Elles sont complémentaires. Sans la solitude du chemin, pas de réflexion, pas de pensées profondes, pas de joies singulières. C'est d'elle que l'appétit de compagnie se nourrit. [ ] Si je pars seul, c'est pour mieux me saouler de contacts avec mes frères humains. Je suis un affamé de rencontres. Riche de nombreux amis, j'ai sur ce point le travers de riches : jamais assez. "

 

Et vous verrez qu'il s'est particulièrement enrichi durant ces quelques semaines d'août 2008, à parcourir la Loire de sa source au Mont Gerbier-de-Jonc jusqu'à son embouchure, à Nantes.

 

 

 

"... Le confort est trompeur. Il endort. Je devais me prouver que je valais mieux que tous ces objets qui m'entourent. [ ] La vie, c'est la rencontre avec l'autre. Il me fallait ouvrir de nouvelles portes, partager un quignon de pain, toucher des yeux des bois et des vallées inconnus, regarder le soleil par en dessous. J'ai professé qu'il est déjà mort, celui qui n'a pas de projets. Pour ma part, j'en ai un grand sac. Ce n'est pas tout à fait un hasard si j'en ai sorti celui-ci. "

 

 

 

Je remercie Fabien qui m'a fait ce cadeau, grace à qui j'ai fait ce voyage. Et j'espère que Bernard Ollivier ne me tiendra pas rigueur d'avoir publié des extraits de son livre que j'espère par ailleurs avoir recopiés sans faute...

 

J'en profite aussi pour mettre un lien vers l'association Seuil qu'il a fondée. Cette assocition se donne pour but de remettre les jeunes délinquants sur le bon chemin... par la marche.

 

 

 

A bientôt !

 

Rédigé par Laélie

Publié dans #Voyages

Repost 0
Commenter cet article