Le monstre de glace

Publié le 17 Octobre 2009


¡ Hola !

Jeudi : Je quitte Ushuaia à 5h du matin sans avoir revu Bertille et Jon qui étaient déjà couchés lors de mon retour du resto (ah ces jeunes…). Dommage ! Je pars pour El Calafate en passant par Rio Galleros. Franchissement de la frontière Argentine/Chili sous un vent à décorner les bœufs. Traversée avec le bac…


Traversée durant laquelle j’ai le plaisir de tomber sur Bertille et Jon qui se rendent à Punta Arenas. Ce voyage est fait de rencontres et de hasards… Nous disposons de seulement quelques minutes pour discuter car la traversée est courte. Cette fois, on se dit « au revoir ».

4h30 d’attente à Rio Galleros où par chance le terminal terrestre dispose d’une connexion internet en wifi : ça aide à passer le temps ! Puis bus jusqu’à El Calafate où j’arrive à 1h du matin.

Vendredi : Après une bonne nuit de sommeil (lors de mon arrivée, le jeune homme de l’accueil n’arrivait pas à savoir dans quel dortoir il devait me caser… du coup, il m’a installée dans un dortoir vide !), je pars à la découverte de la ville, de sa lagune, et des renseignements nécessaires pour me rendre au parque national des los glaciares.

Samedi : 80 km en bus pour rejoindre le parc national. Premier arrêt pour la pause pipi… J’en profite pour photographier des perruches (?) assez bruyantes.


Deuxième arrêt pour ceux qui souhaitent approcher le monstre de glace des lieux en bateau. J’y courre, j’y vole… Je ne sais pas encore que le Perito Moreno est plus impressionnant vu des passerelles. Je ne regrette pas pour autant cette heure passée à longer le glacier d’un bout à l’autre, à écouter ses craquements, à tenter de photographier la chute des blocs… Un monstre bleu et blanc qui ne cesse d’avancer, butant sur une péninsule, coupant le Lago Argentino en deux parties.


Le Perito Moreno n’est pas le glacier le plus important de la région, loin s’en faut mais c’est le plus accessible. Le glacier Uppsala qui revendique le titre de plus gros glacier ne peut être approché actuellement : le bras du lac qui mène à son front de glace est bouché par la grande quantité d’icebergs vêlés ces derniers temps.


Avez-vous vu le bateau aux pieds du glacier ? Cherchez bien, il y est. Vous vous rendrez mieux compte de la "petite" taille du Perito Moreno ! Cette photo a été prise lors de la troisième étape de cette journée : l’accès aux passerelles inférieures, supérieures… Le glacier semble si proche, on a parfois l’impression qu’on pourrait le toucher en tendant la main.

Encore une fois, j’ai pris le temps d’écouter le glacier qui craque et se casse… Impressionnant !

Vous n'avez pas froid vous avec toute cette glace ? Moi si, un peu… alors je prends le temps de me réchauffer le bout des doigts avec un chocolat chaud. 16h, retour en bus à El Calafate…


Pour voir quelques photos de El Calafate, cliquez ici.
Les photos de la journée dans le parc national sont .

¡ Hasta pronto !

A propos du TDM, la publication précédente est , la publication suivante est ici.

Rédigé par Laélie

Publié dans #Argentine

Repost 0
Commenter cet article

David 19/10/2009 16:31


Tu nous a photografié ce front de glacier sous toutes ces coutures, il faut dire qu'il a de jolies couleurs. Dommage que l'on ne voit pas d'ou il descend.


Laélie 22/10/2009 19:17


Pas de maîtrise de la météo... J'aurai bien aimé voir moi aussi mais le lendemain le temps était encore pire et même s'il avait fait beau, vu le coût, je ne suis pas certaine que j'y serais
retournée ! 60 pesos d'entrée du parc national + 80 pesos pour l'aller retour en bus soit environ 26 €... Ils ont des tarifs un peu fous dans les coins touristiques : ça donne parfois l'impression
d'être une pompe à frique (mais bon, chez nous c'est pas toujours mieux !).


Nelly et Greg 19/10/2009 15:27


Tout simplement grandiose!!!


Laélie 22/10/2009 19:21


On se rend mieux compte de la taille de la bête quand on la surplombe que vu de près en bateau...


josette jc 19/10/2009 10:26


je sent bien que tu t'ai lâcher en photos sur le glacier.
Mary a tout dit pour la beauté des paysages.
bises jcj


Laélie 19/10/2009 11:32


Effectivement... Après tri, il me reste "seulement" 480 photos et je vous en présente 90 !


Maryline 19/10/2009 06:24


Après un petit air islandais...un vague souvenir groenlandais...j'avais presque oublié comme c'est beau un glacier qui vêle dans l'eau ! Superbes photos et quelques contraste avec la végétation qui
se réveille au printemps !


Laélie 19/10/2009 11:37


Après ça, Jokullsarlon parait bien petit... ça m'empêchera pas de retourner en Islande ;-) et pourquoi pas, de découvrir le Groenland un jour ! Et c'est vrai que c'est d'autant plus sympa au
printemps.
Je vois que tu te lève tôt ! Presque autant que moi qui part prendre le bus pour El Chalten : j'étais debout à 6h pour avoir le temps de payer mon billet d'avion pour aller de El Calafate à
Bariloche jeudi.