Maupiti

Publié le 7 Septembre 2014

 

Ia ora na !



Nous quittons Papeete pour Maupiti à 6h15 du mat' et après 1 heure et 20 minutes de vol et avoir traversé une belle épaisseur de nuages nous découvrons la petite île de Maupiti.

 

Polynesie-Francaise-7891B.jpg



Nous pouvons ici parler d'un confetti au milieu du Pacifique... Un confetti parfois secoué comme un cocotier par le vent et battu par des pluies aussi brutales que courtes. Enfin, comme rien ne nous arrête ou presque, nous avons tout de même fait l'ascension du Mont Teurafaatiu (380m) ou presque... la pluie commençant à tomber nous avons renoncé à l'ascension de la dernière dizaine de mètre sur rochers escarpés et chemin boueux : il fallait rentrer en état pour vous raconter tout ça !

 

Polynesie-Francaise-7924B.jpg



Un chowmen pour 2 (les assiettes sont énormes et, à nous 2, nous avons parfois du mal à finir une portion polynésienne !) et une Hinano (bière de Tahiti) bien fraîche nous aide à nous remettre de nos émotions : la descente sous la pluie battante et la vision des raies mantas nageant dans le lagon.

 

Polynesie-Francaise-0038B.jpg



Après une bonne nuit à la pension Taputea, nous partons à la découverte de l'île et de sa végétation avec la même météo que la veille. Entre 2 averses nous parcourons les 9 km de la route qui fait le tour de l'île (je confirme la notion de confetti). Nous restons un bon moment à regarder les kite-surfeurs évoluer entre eau et air en mangeant un sandwich de la longueur d'un bras !

 

Polynesie-Francaise-7994B.jpg



3ème jour : enfin le beau temps ! Avant notre transfert pour le motu Tiapaa nous parcourons à nouveau le sentier qui mène au sommet et stoppons au premier promontoire pour admirer les superbes couleurs du lagon. Nous quittons la pension Taputea à regret : nous n'oublierons pas l'accueil chaleureux de Mata, la bonne cuisine et les délicieux fruits servit aux petit-déj' !

 

Polynesie-Francaise-8044B.jpg



Après 10 minutes de bateau nous découvrons le motu Tiapaa au camping Rose des Îles. Installation de notre tente toute neuve avant de faire le tour des lieux. Sur les recommandations de Béatrice nous partons en direction de la passe où d'énormes vagues arrivent. La mer est agitée et ce sont des murs d'eau que nous voyons s'écraser sur le récif !

 

Polynesie-Francaise-8064B.jpg



Durant les 2 jours sur le motu nous passons du temps à tester le dicapack (Fab vous dit tout sur cet objet ici) dans l'eau : une patate de corail en face du camping nous émerveille : baliste picasso, poissons blancs, bleus, rayés, à pois... oursins. On adore, et même si le courant très fort nous déstabilise on tente nos premières photos mi-dedans mi-dehors.

 

Polynesie-Francaise-8169B.jpg



Dernière matinée sur le motu : la météo et la mer plus calme nous permettent enfin d'aller à la rencontre des raies mantas. Magique ! Nous les observons dans un premier temps à la station de nettoyage (une patate de corail par 6 mètres de fonds où vivent des poissons nettoyeurs) puis dans le lagon où nous suivons 2 raies pendant un bon moment en flottant à environ 3 mètres au dessus d'elles... Inoubliable !



Le moment est venu de quitter Maupiti. Nous prenons l'avion à destination de Raiatea en même temps que Maryam et Romain, un couple de jeunes mariés en voyage de noces rencontrés ici.

 

Polynesie-Francaise-8254B.jpg

 


Toutes les photos sont ici et la page de Fabien sur le sujet est .



 

Nana !



 

 

 

La publication précédente est , la suivante est ici.

 


Rédigé par Laélie

Publié dans #Polynésie Française

Repost 0
Commenter cet article

titi 09/09/2014 19:49

j' a pris le temps de voyager avec vous deux ,encors d belles photos bise titi

Laélie 13/09/2014 00:41



Un voyage au retour de vacances ? 


Bisous !