Paekakariki et Wellington

Publié le 14 Décembre 2009


Kia Ora !

Dimanche matin, le temps est toujours aussi maussade… Je prends la route en direction du sud avec l’intention de m’arrêter avant Wellington : aucune envie de chercher à garer la voiture en ville.

Vers 14h, je fais une seconde pause : envie d’un café. Je m’arrête dans une petite ville dont j’ai déjà oublié le nom et je choisi un salon de thé qui semble installé dans la maison même de la propriétaire. Il faut passer par le jardin pour accéder à la terrasse. Je suis accueillie par une dame charmante aux manières "britanniques"… Ambiance cosy. Une pause agréable avant de reprendre le volant.

90 km avant Wellington, je m’arrête pour prendre deux auto-stoppeurs. Allemands tous les deux, ils viennent de finir leurs études et ont décidés de passer quelques mois ici afin d’améliorer leur anglais avant de chercher du travail… Discussions dans un anglais approximatif de part et d'autre.

2009-12-14 1

Fin d'après-midi, arrivée à Paekakariki où je trouve rapidement l’auberge. Je suis contente de mon choix car en plus d’être quasiment en face de la gare, elle offre une vue superbe sur la mer et les propriétaires sont vraiment sympathiques.

Lundi, je prends le train de 9h40 pour me rendre à Wellington en une petite heure (pour 10 $NZ l’aller-retour). Windy Welly (Wellington la venteuse)… C’est ainsi que l’appelle les néo-zélandais car c’est une ville généralement balayée par les vents glacials en provenance des Alpes du Sud. Hé hé, j’ai de la chance : à peine une petite brise…

2009-12-14 2

Bon, j’avais deux options de visite, avec choix en fonction de la météo. C’est clair : avec ce magnifique soleil je n’imagine pas m’enfermer au musée Te Papa, aussi intéressant soit-il… Donc après avoir longé un peu les quais, je prends la direction du Wellington Cable Car (funiculaire) qui me mène au Botanic Gardens. Après avoir tranquillement déambulé dans les allées du parc, je pars visiter les serres et le Lady Norwood Rose, la roseraie est superbe en cette saison.

Je poursuis mon circuit en traversant le cimetière attenant au jardin botanique (la plupart des tombes datent des 18è et 19è siècle) et je rejoins les quais. Je repasse près d’un monument qui m’avait étonné le matin par la pile de sacs (?) blancs empilés à sa base. Maintenant, je sais à quoi ils servent :

2009-12-14 4

Comme eux, vous avez peut-être envie de faire une sieste au soleil en sortant du boulo ;-)

Retour en train à l’auberge où je retrouve Simone, une jeune étudiante allemande rencontrée la veille. Je fais aussi connaissance avec Julien et Benoît en regardant le soleil se coucher…

Pour voir les photos de Paekakariki (1er et 2nd soir), cliquez ici, et pour les photos de Wellington, cliquez .

See you later !



A propos du TDM, la publication précédente est , la publication suivante est ici. 

Rédigé par Laélie

Publié dans #Nouvelle-Zélande

Repost 0
Commenter cet article

Maryline 20/12/2009 09:45


C'est vrai magnifiques clichés de coucher de soleil...une palette d'orange que j'imagine très bien dans ma boîte de pastels... encore merci pour tes sources d'inspiration !


Laélie 24/12/2009 00:45


Des idées pour nous faire de beaux tableaux ?


Myriaðe 19/12/2009 12:22


Coucou Laélie, que ce soit dans l'hémisphère nord ou dans l'hémisphère sud, les couchers de soleil sont toujours aussi flamboyants.


Laélie 19/12/2009 12:40



Hi Myriaðe !
Ça a été un moment magique même si on se gelait un peu en faisant les photos car le vent s'était levé.