Publié le 22 Septembre 2009


¡ Hola !

Plusieurs jours sans nouvelles = des tonnes de mails à lire au retour… Au retour d’où ? Du bout du monde bien sûr ! Où voudriez-vous que je sois allée ? Un bout du monde bolivien où j’ai collecté quantité de photos. Êtes-vous prêts car pour me suivre dans mes aventures, il va falloir faire plusieurs heures de 4x4 par jour, être secoué sur les pistes, manger dans le vent, dormir en altitude, avoir un peu froid parfois, respirer la poussière… Et tout ça pour quoi allez-vous me dire ? Et bien pour explorer une région parmi les plus belle au monde : le Lipez (sud puis nord) et le Salar d’Uyuni.

Embarquez avec nous ! Précisons que NOUS ce sont 5 français qui se sont rencontré lors d’une sortie à la Isla del Sol : Lucie et sa maman Michelle, Sandrine et Patrick, et moi-même (ben ouais). Une super équipe, à laquelle se sont ajoutés Abraham, notre chauffeur-guide et Sulma, notre cuisinière.


Vendredi 18, premier jour dans le Sud Lipez… Un avant goût de ce que sera la suite : des paysages changeants, colorés, parfois très ventés comme au Paseo del Diablo mais toujours superbes. Nous croisons quelques troupeaux de lamas, d’ânes… et rencontrons nos premières vigognes, un animal élégant qui fait parti des rares camélidés sauvages. Nous découvrons la cuisine de Sulma avec des tamales (viande de lama déshydratée enrobée d’une purée de maïs et d’une feuille de ce même légume) servi au premier repas.



Nous faisons aussi nos premières pauses sucettes à la fraise… Très colorées, très colorantes comme vous pouvez le voir sur la langue de Lucie.



Première nuit à 4350 m dans un petit village au milieu de nul part. Nous n’avons pas réalisé tout le programme car les pauses photos sont nombreuses. Nous décidons donc de nous lever dès 5h le lendemain au lieu de 7h prévu initialement pour pouvoir réaliser tout le parcours sans précipitation. Nous apprécions la souplesse d’organisation d’Abraham qui stoppe le véhicule à chaque demande de notre part comprenant visiblement notre souhait de faire des photos.

Après cette journée, la délicieuse soupe servie au dîner était la bienvenue.



Une bonne source de chaleur avant la nuit qui s’annonce froide… 7°C au petit matin : dur dur de sortir du duvet !


Nous partons pour une deuxième journée intense. Les premières photos se font fenêtre fermées : il fait très froid, les petits cours d’eau sont figés dans la glace.


Première lagune, premiers flamands rose… Deuxième lagune, première crevaison… Heureusement, ce sera la seule du parcours, gérée de main de maître par Abraham qui change la roue en moins de 10 minutes pendant que nous avançons tranquillement à pied : une belle occasion de photographier les environs à notre rythme.



Les déserts alternes avec les zones humides… Les formes étranges suivent ou précèdent les marécages. De nouvelles lagunes nous permettent d’approcher au plus près des flamants roses. Puis nous arrivons à Aguas Calientes, pas la petite ville très touristique se trouvant au pied du Machu Picchu : c’est, ici, le nom d’un site que ne renierait pas en amateur d’Islande… Délicieux petit bain en eau chaude (38°C) pendant que Sulma prépare le repas.



Désert, lagunes, volcans… Puis nous arrivons sur un des sites majeurs du Lipez : la Laguna Verde au pied du Licancabur qui culmine à près de 5950 m d’altitude. Nous sommes très près de la frontière avec le Chili.


Nous reprenons la route, croisons une vigogne esseulée et parvenons au point le plus haut de notre parcours : une zone géothermique où bouillonnent quelques pots du diable, située à 4850 m d’altitude.


Enfin, nous arrivons en vue de la Laguna Colorada que nous approcherons demain. Nous nous installons dans un petit hôtel à 4300 m d’altitude pour une deuxième nuit bien fraîche : 5°C dans la chambre au petit matin…

Pour voir les photos de ces deux premières journées, cliquez ici puis .

La suite dès que possible…




A propos du TDM, la publication précédente est , la publication suivante est ici.

Voir les commentaires

Rédigé par Laélie

Publié dans #Bolivie

Repost 0