Publié le 29 Septembre 2009


¡ Hola !

Salta – Puerto Iguazú, 23h de bus. C’est la première fois que je fais un trajet aussi long mais c’est sûrement pas le dernier ! Le bus est plein comme un œuf jusqu’à Corrientes où les ¾ des gens descendent. Il est 3h du mat’ et il pleut à saut !


Quelques heures plus tard, me voici à Puerto Iguazú… Bien reposée car personne d’autre n’a pris la place à côté de moi et il faut avouer que c’est quand même plus confortable pour dormir quand deux sièges sont disponibles.

A peine arrivée à l'auberge, je fais connaissance avec Grace, australienne en vadrouille pour quelques mois. Un barbecue est organisée à l’autre auberge de la ville… nous décidons de nous y rendre ensemble. Excellente soirée où nous avons eu droit à une superbe démonstration de tango.

J’ouvre un œil, puis le second… Allez zou ! Je vais quand même pas lézarder plus longtemps alors que de superbes chutes m’attendent !

Dès le premier abord, on voit que le niveau d’eau est très haut. D’ailleurs, je sais par un couple d’allemands rencontré à Salta que le parc a été fermé il y a quelques jours car une partie des chemins étaient inondés. Donc, pas d’accès possible à la Isla San Martin qui se trouve au milieu des chutes : elle est en partie sous l’eau !

Mais bon, ce qui reste à voir est carrément impressionnant :


Petit train touristique à l’aller, mes pieds au retour : et je regrette pas car cette petite balade m’a permis de voir de très beaux papillons dont voici un exemple (il devait faire dans les 10 ou 12 cm d’envergure) :


Passerelles supérieures : vues magnifiques ; passerelles inférieures : une bonne occasion de se doucher !

Je vous laisse voir les photos ici.

La soirée a été l'occasion de retrouver Grace. Petit resto sympa avec guitaristes et musique locale. Echange de mails : on devrait se revoir lors de mon passage en Australie et peut-être même se croiser au nord du Vietnam en mars.

¡ Hasta ponto !



A propos du TDM, la publication précédente est , la publication suivante est ici.

Voir les commentaires

Rédigé par Laélie

Publié dans #Argentine

Repost 0