Tour des Annapurnas : mise en jambe...

Publié le 21 Avril 2010

 

Namasté !

2 mai 2010 : nous sommes rentrées à Pokhara hier et si vous avez regardé les informations, vous savez probablement qu’il y a actuellement des troubles politiques au Népal. Grèves, blocages de routes, manifestations… Nous avons un peu de temps devant nous et pas d’obligation de rentrer à Kathmandou pour l’instant alors je profite de ce temps pour mettre le blog et la galerie photos à jour, pour vous faire partager nos aventures sur le tour des Annapurnas.

Pour une question de facilité, je vais publier les pages aux dates correspondantes aux étapes du trek.

2010-04-15 2
Avant de démarrer le trek, Ophélie et moi nous sommes retrouvées à Kathmandou. La décision de cheminer ensemble avait été évoquée plusieurs fois et confirmée lors de notre rencontre sur la jolie plage d’Otres au Cambodge. 6 semaines plus tard, nous voici déambulant dans les rues de Thamel, un des quartiers de la capitale népalaise, à la recherche du matériel manquant. Ne vous étonnez pas de nous voir avec la même veste sur les photos : 1, je vous confirme que c’est bien la même, 2, c’est pas not’ faute si on voulait la même… On va pas toujours faire de la montagne ensemble et c’est celle-ci qui nous convenait à toutes les deux !

 

Bon, bref, veste, polaire, chaussures de rando (pour moi), fruits secs, barres de céréales… On complètera à Pokhara pour ce qui est des t-shirts techniques, gants, bonnets, chaussettes…

Un tour dans le superbe et historique quartier de Durbar Square et nous prenons la route de Pokhara.

Pour voir les photos de Kathmandou, cliquez ici.

 

2010-04-17 1  

 Arrivées à Pokhara, notre priorité est d’engager un porteur. Ophélie a l’adresse d’une association qui promeut le travail des femmes. Nous y voici. Oui mais voilà, pas de sac à dos de plus de 12 kg et l’association qui ne dispose évidemment pas de balance nous montre un sac qui serait le poids limite pour un sac à dos de femmes… Hum ! Les 12 kg sont devenus 7kg selon notre évaluation personnelle (à force de peser les bagages dans les aéroports, on commence à avoir une bonne notion de ce qu’on porte). On se rabat donc sur un porteur homme sachant qu’on partira avec les affaires nécessaires concentrées dans le grand sac à dos d’Ophélie auquel s’ajouteront nos petits sacs à dos pour tout ce dont on a besoin pendant la journée.


Samedi soir : nous retrouvons Matthieu et Gauthier, rencontrés dans le bus le matin, pour passer la soirée ensemble. On a failli se louper entre un point de rendez-vous pas suffisamment clair, des rues mal éclairées et des trombes d'eau tombant du ciel Hep vous 2, finalement, comment s'est passé vot' trek ?


Bon, et vous, êtes-vous prêts à nous suivre ?

Lundi 19/04 – premier jour – de Bhulbhule (840 m) à Ngadi Bazar (930 m) : Nous récupérons notre porteur Sakal, qui, contrairement a ce qui été annoncé par l’agence, parle très bien l’anglais… Tant mieux pense-t-on : ça facilitera la communication. Nous partons en direction de Besi Sahar pour 4h dans un bus un peu spécial : l’aménagement intérieur est plutôt irrégulier… Si vous avez des grandes jambes, arrivez tôt pour ne pas avoir à caser les guiboles dans 30 cm d’espace ! Les genoux coincés dans le dos des israéliens assis devant nous arrivons à Besi Sahar en fin de matinée, suffisamment tôt pour faire le trajet jusqu'à Bhulbhule dans l’élan. Enfin, presque car le groupe de trekkeurs (dont nous faisons parti) qui représentent la majorité des clients à cette heure là se rebellent devant l’injustice des tarifs appliqués : 200 roupies pour nous, 50 roupies pour les népalais. Tentative de négociation de groupe mais rien n’y fait. Une partie décide de faire les quelques km qui nous séparent de Bhulbhule à pied, nous décidons de payer à la condition d’être assises (Non mais ! On veut bien être debout quand on paye le même prix mais quand on paye 4 fois plus cher, faut pas exagérer… Allez, on joue un peu les touristes pénibl
es pour une fois !!!).

C’est dans ce bus que nous faisons connaissance avec Tim et Andrew. Je vous en reparle bientôt. En fait, tout de suite puisque nous démarrons le trek par une pause repas ensemble dans un petit resto au départ du chemin. Vous avez vu l’heure ? Faut bien manger un bout avant de se mettre en route ! Ce jour là, nous découvrons aussi le rythme de préparation des plats népalais : 1h d’attente après commande semble être une moyenne sur le trek… Et pour la première fois, mais pas la dernière, pendant que nous attendons puis mangeons, le temps se couvre et vire à la pluie : il semble que la pré-mousson démarre tôt cette année !

On repart avant de se faire saucer mais la pluie nous rattrape et nous nous abritons un peu avant Ngadi Bazar.

2010-04-19 1
Vous avez vu comme ça tombe ? On a même eu droit à de gros grêlons ! Nous attendons patiemment une éclaircie qui tarde et nous nous arrêtons à la première lodge où Tim et Andrew sont déjà arrivés. Repas et jeux de cartes en regardant tomber la pluie. Magnifique orage !

Les photos du jour sont .

Mardi 20/04 – deuxième jour – de Ngadi Bazar (930 m) à Jagat (1300 m) : Réveil sous un grand soleil. Ophélie a passé une sale nuit… Il semble que la bactérie (?) qui la rendait nauséeuse ces dernier jour ait gagné… Elle a donc passé la nuit entre son lit et les toilettes. On utilise mon avant-dernière gélule de Tiorphan en espérant que ce sera suffisant et après un bon petit déj’, on repart.

 

Ce qui fut un jour un chemin de trek a disparu au profit d’une mauvaise piste que nous suivons jusqu’à Syange. Heureusement, le charme des petits villages est là, et la frimousse des gamins amènent un sourire sur tous les visages.

2010-04-20 1
Encore une longue attente pour le repas. Le temps se couvre lorsque que nous repartons. Nous arrivons à Jagat vers 15h, juste avant les premières gouttes et passons une partie de l’après-midi et la soirée avec Tim et Andrew.

Pour la première fois mais malheureusement pas la dernière, nous devons négocier avec Sakal, notre porteur, pour prévoir pour le lendemain une étape de longueur raisonnable… Non pas qu’il aille trop vite, au contraire ! Si on l’écoutait, on marcherait seulement 4h par jour et on rallongerai le trek de 2 ou 3 jours alors qu’on sait que ce que l’on a prévu est totalement réalisable. Nous ne lui laissons pas vraiment le choix et le fait qu’il traîne derrière et nous ralentisse n’entame pas notre confiance par contre, nous nous interrogeons sur ces capacités à assumer le trek jusqu’au bout avec un sac d’à peine 15 kg !!! Une chose est sûr : nous ne pouvons nous fier aux temps qu’il nous indique… Allez, c’est pas grave, le LonelyPlanet, les cartes, l’expérience d’AnneB et Cédric, notre propre expérience de la randonnée, les panneaux de signalisation sur la route sont de meilleures sources d’informations !

Les photos du jour sont .

Mercredi 21/04 – troisième jour – de Jagat (1300 m) à Khotro (1850 m) : Comme tous les matins, le réveil se fait avec le soleil. Nous alternons les passages entre ancien sentier et nouvelle piste (pas encore en service). Si les petits villages et les bouilles de gamins ont toujours autant de charme, nous attendons avec impatience de voir les paysages changer car aujourd’hui encore, nous suivons les mêmes gorges encaissées que la veille. Besoin de porter le regard plus loin que sur la muraille d’en face…

2010-04-21 1
Encore une longue attente pour le repas. Le temps se couvre lorsque que nous repartons. Quoi ? Vous avez déjà lu ça ? Ben c’est pas ma faute si c’est comme la veille !!! Allez, je vous annonce un changement : Tim et Andrew se sont laissés effrayer par quelques gouttes de pluie et se sont arrêtés à Tal où nous avons déjeuné alors que nous, nous avons continué jusqu’à Khotro (Karte), soit 1h40 de marche plus loin où nous nous arrêtons dans une lodge au confort sommaire. Ça n’empêche pas de bien dormir.

Les photos du jour sont .

Je vous raconte la suite dès que possible. A bientôt !



A propos du TDM, la publication précédente est , la publication suivante est ici. 

Rédigé par Laélie

Publié dans #Népal

Repost 0
Commenter cet article

David 05/05/2010 10:36


Enfin des photos de ton treck, jolie aventure.Tu nous a fait de jolies photos de frimousse dans un cadre plutôt sympatique.


Laélie 05/05/2010 14:28



Enfin, ça arrive ! Une connexion presque propre aujourd'hui alors j'en profite pendant que dehors ça défile et ça manifeste bruyament. Quant au cadre, il va être de plus en plus beau comme tu vas
bientôt pouvoir le voir...


Bisous et à bientôt !



titi 03/05/2010 21:11


si tu voulais des chemins de pierre ,tu as trouvais ,de belles photos a bientot pour la suite ,bisesssss titi


Laélie 05/05/2010 14:25



Je préfère ça que la route, y'a pas de doute !


Bisous à toute la famille et à bientôt !



Guillaume 03/05/2010 14:46


Content de te retrouver!!! T'as l'air en forme et je crois que ce trek était un point clé de ton aventure autour du globe. Profite bien de tout et fais-nous de belles photos dont toi seule a le
secret.
A bientôt.


Laélie 05/05/2010 14:24



En forme et même pas l'ombre d'une douleur à la cheville... comme si j'avais pas eu d'entorse : ça c'était la meilleure nouvelle du trek !!! Pendant que je photographiais les sommets, j'ai vu que
tu ne t'étais pas privé de mitrailler les fonds marins : superbes comme d'habitude !


Bisous et à bientôt !



josette jc 03/05/2010 14:45


vite vite la suite (svp)que de jolies frimousses,et des ponts de singes (pas de vertige en vue)?
Katmandou ressemble bien a ce que l'on voit dans les films
bisous a bientôt.jcj


Laélie 05/05/2010 14:21



Tant que personne ne danse sur les ponts de singe, tout va bien...


Bisous !